Vers une nouvelle baisse généralisée du prix des offres triple-play ?


Vers une nouvelle baisse généralisée du prix des offres triple-play ?
Noter cet article ?

Box.png 

 

Depuis la diffusion au plus grand nombre d’internet à haut débit à un des plus bas tarifs d’Europe (en moyenne aux alentours de 30€), les prix des offres triplay n’avait guère évolué, si ce n’est au moment de la hausse de TVA sur la télévision qui avait conduit les opérateurs à séparer en général ce service des autres en le proposant comme option.

Bouygues télécom, avait annoncé à son entrée dans le marché du triple play qu’il comptait faire bouger les prix du fixe c’est maintenant chose faite. En proposant, aujourd’hui une offre Internet + Téléphonie Fixe + Télévision à 19€99 par mois ce dernier cherche à augmenter rapidement sa part de marché pour atteindre 20% (soit 5 millions de clients contre 2 millions actuellement), en attirant des clients d’autres opérateurs mais également en permettant à davantage de personnes de pouvoir accéder à internet. Bouygues justifie son positionnement en s’appuyant sur le fait que les marges que réalise les opérateurs sont très confortables (de l’ordre de 40%, marge habituellement réalisée dans le domaine du luxe), et que les opérateurs disposent donc encore de bonnes marges de manoeuvre.

Dans le domaine des télécoms, les stratégies marketing misent en place reposent essentiellement sur une politique de communication efficiente.

Free a réagit très rapidement en proposant quelques heures après une offre similaire à 19€98 (soit 1 centime de moins), en modifiant son offre AliceBox, cette dernière proposant l’option de télévision à 1,99€  et qui est désormais inclue dans le prix de base. Un coup de pub, remarqué mais qui sera sans doute insuffisant. En effet, Bouygues télécom communique énormément sur ses offres et profite d’une notoriété non négligeable à la différence d’Alice (filiale du groupe Illiad comme Free) qui est en retrait, faute d’un manque de communication depuis quelques années.

 

Nous pouvons donc penser que les autres opérateurs risquent dans les semaines qui viennent de proposer de nouvelles offres afin de défendre leurs parts de marché respectives, ces annonces sont donc à suivre…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *