Commentaires en do-follow, arrêtez le massacre

Commentaire en dofollow sur un blog

Sur SHZ, j’avais décidé d’autoriser les liens dofollow dans les commentaires, pour peu que la personne en face fasse un effort de rédaction (donnant-donnant). Guillaume m’avait d’ailleurs dit que ça m’attirerait plus d’ennuis qu’autre chose. Le truc c’est que je voulais faire quelque chose pour le référencement, peu de blogs aujourd’hui ont autorisés les liens « normaux », dit do-follow, et on peut comprendre pourquoi…

Ajouter un commentaire

Commentaire do-follow si le commentaire est pertinent !

Voici ce que l’on peut lire sur le blog, d’une manière ou d’une autre, il fallait bien encourager le « commentateur » à écrire un commentaire correct, pas un « super article, merci ! » avec une bonne ancre bien optimisée.

Constatation : les internautes n’ont rien compris

Du coup, étant donné que le nombre de blogs avec une possibilité de commentaires en dofollow se raréfiaient, on aurait tendance à penser qu’un lien correct vaudrait bien un effort de lecture, de rédaction, et bien non, toujours pas.

Ici, j’avais écrit un tutoriel sur l’installation de virtualbox. Voici le commentaire sur l’article :

Commentaire do-follow

Alors, en soit il n’est pas horrible ce commentaire, c’est toujours mieux que ce qu’on a déjà pu voir, mais où est la valeur ajoutée ? On voit clairement que le contenu de l’article, la personne en face s’en contrefiche, elle veut son lien…

  • L’installation de Vbox n’a rien de compliquée, surtout sous Windows
  • Des systèmes, y’en a des tas, ce n’est pas ça qui manque, les questions bateaux on s’en passerait bien…

Ici, un article sur l’installation des plugins Remmina (un logiciel de contrôle à distance).

Commentaire dofollow

Là aussi… ça parle dans le vide, une fois de plus pour rien dire du tout. Le pire dans ce genre de commentaire, c’est que ça n’a ni queue ni tête.

  • Parce-qu’installer un plugin peut faire exploser mon ordinateur ?
  • Cette première question qui n’en n’est pas une, j’y réponds dans l’article, vous savez l’article que vous avez lu…

Je n’ai pris que les commentaires des deux derniers articles publiés, commentaires qui seront supprimés après la publication de cet article.

Quelques règles pour écrire un bon commentaire

Il y a des petites choses à respecter lorsque l’on écrit des commentaires, et à ce titre, je serais ravi de voir que les personnes qui viennent poster des liens sur ce site ai pris connaissance de cette article pour qu’elles y écrivent un VRAI commentaire.

  1. Lire l’article, en entier
    Bah oui, ça paraît bête mais plein de SEO (spammeurs) ne le font pas, choisissez des articles qui vous intéresse et qui sont en rapport avec votre thématique, cela vous aidera à pondre un commentaire moins bête (il faut dire ce qui est).
  2. Poser de réelles questions
    Poser des questions sur un article, c’est bien, mais encore faut-il que ce soit une vraie question.
  3. Pas de paraphrase
    Les paragraphes hyper ennuyeux comme vu au dessus, vous oubliez, écrivez pour apporter, pas pour écrire.
  4. Ajouter de la valeur à votre réponse
    « J’ai entendu dire sur un autre site que… [lien] », « Je ne suis pas d’accord avec vous parce-que … », « J’ai trouvé une autre solution ici… »
    Autant de petites choses qui donnent un petit plus à l’article, et pour le rédacteur, c’est un réel plaisir de discuter de son article.
  5. Ne répondez pas pour le lien
    Si vous partez comme un gagnant avec l’idée en tête de poser dix liens en dix minutes, vous pouvez être sur que y’en ai pas un qui passera.
  6. Les commentaires dans les blogs, ça ne vaut plus grand chose
    Les commentaires c’est bien, mais à l’heure actuelle Google y donnent beaucoup moins d’importance, une bonne technique de liens consiste à écrire des articles pour d’autres sites, ça rapporte vraiment en plus d’ajouter de la valeur.

Voilà quelques conseils en vrac pour éviter des commentaires inutiles (en plus de perdre du temps), commentaires que le webmaster va de doute évidence supprimer. Le SEO ne s’improvise pas, même si on pourrait croire que c’est une discipline aisée.

One Response to “Commentaires en do-follow, arrêtez le massacre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *