Pourquoi utiliser / installer Linux ?

book
date_range
comment3 commentaires
remove_red_eye40710 vues

Logo Linux 

Linux est un système d'exploitation, tout comme Windows. La principale différence c'est que le code source de ce dernier est libre (du moins en quasi-totalité, je dis en quasi-totalité car certains paquets / firmwares ne sont pas libres, on parle notamment de Flash Player ou des drivers). Le fait que le code soit libre permet aux développeurs d'adapter le code et de re-créer derrière, mais aussi de détecter d'éventuelles failles de sécurité. Linux se divise en distributions, ce qui n'est pas le cas sous Windows. On compte la distribution Ubuntu des plus connus car accessible au grand public, celle-ci descend (d'ailleurs comme d'autres (LinuxMint par exemple)) de Debian, Ubuntu est le parfait exemple de réadaptation grâce au code source libre. D'autres réadaptations sont payantes, on parlera de RedHat (que je n'ai jamais testé). Fedora, OpenSuse ou encore Mandriva peuvent être citée comme distribution. On peut également parler de PFSense, qui est un système contenant des paquets pré-installés et modifiés ou de la distribution sécurité BackTrack. Linux, c'est utilisé un peu partout et ça tend à l'être davantage, Android c'est un Linux, et aux dernières nouvelles Mac aurait implémenté le noyau Linux sur sa dernière version.

Côté client

Linux côté client, ça implémente des meta-paquets. Un meta-paquet c'est un paquet qui utilise d'autres paquets pour fonctionner. Autrement dit, soit on installe les dix paquets qui vont ensemble, soit on ne peut rien installer car ils dépendent tous des uns des autres. Sur les clients on a beaucoup de meta-paquets, à commencer par le gestionnaire de bureau. Sous Linux on peut choisir de ne pas avoir de bureau et de tout gérer sur un Shell (c'est généralement le cas pour les serveurs), ce que je déconseille aux débutants. On compte plusieurs environnements, Gnome, KDE, Lxde, Xfce, Unity (spécifique à Ubuntu)... Chacun que l'on peut personnaliser à sa sauce. Certains sont plus voraces que d'autres en ressources cependant, je pense notamment à Gnome et à KDE.

Ergonomie

Concernant l'utilisation, c'est un peu déroutant, mais on s'y fait vite. Il faut perdre certaines habitudes, comme par exemple l'installation de logiciels. Sous Windows, il faut se rendre sur le site de l'éditeur, télécharger le logiciel et l'installer. Sous Linux, il faut taper une commande dans le terminal et ce dernier s'installe tout seul, magique ! Sinon globalement, c'est graphiquement la même chose, et on y retrouve les mêmes paquets (logiciels) ou équivalent.

Performance

Niveau performance c'est bien rodé, et désormais les distributions n'ont plus besoin de partition d'échange (SWAP) du fait de la puissance des ordinateurs. Les logiciels se lancent beaucoup plus rapidement que sous Windows, l'exécution de script et réellement plus rapide, la distribution en elle-même ne consomme que peu de Ram/CPU, les paquets un peu plus. Linux a fait le choix de se lancer dans l'énergie verte et se verra proposer des paquets beaucoup moins énergivores dans un futur proche, l'autonomie n'en sera que meilleure.

Côté serveur

Côté serveur, on a tout intérêt à éviter les meta-paquets, moins il y en a, mieux c'est. La force de Linux, c'est que l'on choisit les paquets. On peut partir sur une base (un noyau) totalement neuf, et n'installer que ce qui nous est nécessaire ! Sous Windows, on a tout, et même si l'on n'utilise que 5% du serveur, il faut tout de même se trimbaler la ribambelle de services qui sont installés, prenant espace disque, Ram et CPU... Pour avoir testé les deux, Windows et Linux n'ont strictement rien à voir côté serveur, c'est d'ailleurs pour cette raison que 90% des serveurs dans le monde sont sous Linux. Je ne vais pas ternir l'image de Windows, mais plutôt promouvoir celle de Linux.

  • L'espace disque à fournir est moindre, la taille de mon serveur est de 700 mo pour exemple
  • La sécurité et la personnalisation d'un serveur Linux n'est plus à en démordre
  • Beaucoup moins de bogue
  • Une facilité de configuration inégalable
  • Un choix beaucoup plus vaste quant aux paquets à installer
  • Des forums pleins de discussions et d'internautes pour résoudre divers problèmes
  • Nul besoin de redémarrer votre serveur tout les deux semaines

Ce sont pour les moi les avantages principaux que j'aurais à donner pour ce système d'exploitation.

Conclusion

Je recommande vivement l'utilisation de Linux côté serveur pour n'importe quelle tâche (e-mails, partage de fichiers, web...). Après je prends notamment le cadre des PME voire des écoles, l'utilisation du TSE c'est vraiment une nécessité, il y a aussi l'appréhension et la non connaissance du système, il est vrai que je vois mal mes clients s'adonner à l'utilisation d'un gestionnaire de paquet pour installer un logiciel de traitement de texte... Côté client... Je suis un peu mitigé. Je retourne moi-même parfois sous Windows pour utiliser certains logiciels ou pour développer Slowin' Killer, mais globalement, je suis sous Linux. Le mieux, c'est d'essayer sans appréhension, vous verrez dès le début si cela vous correspond ou pas. D'ailleurs, Linux est disponible en LiveCD, ce sont des CD d'installation qui... ne s'installe pas ! Démarrez sur le CD et vous êtes sur votre OS sans que le disque dur ne soit utilisé.

Articles similaires

Commentaires

latche100 - Membre - 22/01/2014 17:56
j'ai peur du nouveau de l'inconnu....mais on verra bien
Dinath - Administrateur - 23/01/2014 10:30
Il faut oser se lancer, des LiveCD existent pour éviter le formatage du disque, ça pourrait vous donner une première idée.
creativedev - Invité - 24/01/2014 8:29
Je croix que Linux est plus intéressant que Windows vu ces avantages!
1

Ajouter un commentaire

Vous ne disposez pas les autorisations nécessaires pour poster un commentaire.